Baromètre délais de paiement entreprises : tendances Q3 2019

3ème Édition - Baromètre Délais de Paiements des Entreprises - T3 2019

3 Mins

Le secteur du transport en tête du classement au 3ème trimestre

On retrouve respectivement en 2ème et 3ème position l'administration publique ainsi que les activités financières et d'assurance

Creditsafe dévoile en cette fin d'année la troisième édition du Baromètre des Délais de Paiements des entreprises,  sur la période du 3ème trimestre 2019.

Pour rappel, le baromètre est issu des analyses de plus de 100 millions de factures provenant d'1 million d'entreprises françaises. Ces données sont agrégées dans notre base des comportements des paiements et restitutées sous forme d'infographie offrant une vision sectorielle et analytique des délais de paiement dans l'hexagone.

Une nouvelle manière d'exploiter la data intelligence !

 

Chapter 1

Au 3ème trimestre, le secteur des transports en tête des retards

La tendance négative se poursuit au 3ème trimestre : 68% des entreprises analysées règlent leur factures en retard (+0,3% par rapport au 2ème trimestre), 19,7% d'entre elles accusent un retard supérieur à 30 jours après la date d'échéance (+1,2% par rapport au 2ème trimestre). Quand à lui le retard de paiement passe de 16,6 à 17,5 jours au troisième trimestre. 

En tête du classement des secteurs d'activités qui payent le plus en retard, le secteur des transport revient à la 1ère place et remplace les administrations publiques, avec une proportion de 78,4% des entreprises du secteur payant en retard.

performances par secteur t3
Chapter 1

Bilans confidentiels & retards de paiement : une tendance qui se confirme

performance par publication de bilan t3

Les analyses nous montrent que le retard moyen est plus élevé pour les entreprises ne publiant pas leur bilan (20,2 jours contre 16,2 jours) et qu'elles  accusent plus de retards supérieurs à 30 jours que les entreprises qui publient (23,4% contre 17,6%).

Du côté des entreprises publiant leurs bilans, la catégorie des grandes entreprises (+ de 250 salariés) continue de voir leurs performances de paiement se dégrader dangereusement : en effet, ce sont 95,3% d'entre elles qui payent en retard au 3ème trimestre, contre 93,4% au 2ème et 85,9% au 1er.  Loin d'être étonnante, cette statistique confirme les tendances et les sanctions de la DGCCRF illustrent bien cette réalité. 

Chapter 1

Un classement régional qui se maintient

performance par region t3

On retrouve à nouveau l'Ile de France et la Corse en tête du classement des pires régions avec 75% des entreprises concernées et des retards de paiement moyens allant de 34 à 23 jours. La Normandie arrive en 3ème position pour remplacer la région PACA avec 69,5% d'entreprises payant en retard, et une moyenne de 18 jours de retard.

Pour vous prémunir du risque d'impayé, il est primordial de se renseigner sur la situation financière et les comportements de paiement des entreprises avec lesquelles vous travaillez : c'est ce que nous vous proposons dans nos rapports de solvabilité, qui vous permettent d'évaluer en quelques clics le risque de crédit. 

Les 3 meilleures régions restent inchangées entre les 2 trimestres : l'Occitanie, le Pays de la Loire et la Bretagne comptent 64 à 62% d'entreprises payant en retard, mais des moyennes de jours de retard assez faibles (même si elles augmentent par rapport au T2 : de 16,6 jours (Occitanie) à 13,2 jours pour la Bretagne (+2,1 jours).

Chapter 1

Conception du baromètre

Échantillon

Plus de 100 millions de factures de moins de 3 ans émanant d' 1 million d'entreprises françaises (de 0 à plus de 250 salariés)

Méthodologie

L'analyse a pris en compte le DBT score* de chaque entreprise sur le troisième trimestre 2019.

*Le DBT Score est un score de comportement de paiement (Nombre de jours de retards constaté sur toutes les factures de moins de 12 mois et le calcul est pondéré par rapport aux montant des factures.) Un score égal à 0 veut dire aucun retard dans les comportement de paiement et un score à 35 veut dire que l’entreprise a tendance à payer ses factures avec 35 jours de retard après la date d’échéance" 

Ces données ont ensuite été croisées avec les informations contenues dans la base de données Creditsafe (score Creditsafe, effectif, forme juridique, secteur d'activité, etc...) pour produire le baromètre. 

Fréquence

Le baromètre est actualisé tous les trimestres.