3 conseils pour bien développer son entreprise à l’international

3 conseils pour bien développer son entreprise à l'international

5 Mins

Avec un nombre croissant d'entreprises qui envisagent de se développer à l’international, il est important de protéger votre entreprise en minimisant l'exposition au risque lorsque vous traitez avec des partenaires qui opèrent en Europe, aux États-Unis et dans le reste du monde.

Que cherchent les entreprises en se développant à l'étranger ?

- de meilleurs prix sur les stocks.

- la valeur ajoutée de leur produit ou service est plus recherchée dans un autre pays.

- des lois commerciales plus souples.

- Vous avez l'impression de dominer le pays dans lequel vous faites déjà du commerce et vous êtes prêt à prendre de l'expansion.

Les activités d'exportation de la France ont été positives au 1er semestre 2019, et ce malgré la guerre commerciale opposant les États-Unis et la Chine. En effet, les exportations françaises ont augmentées de 14,6 milliards d’euros comparé à la même période en 2018. Quelle que soit la raison pour laquelle vous pensez qu'il est temps de vous développer à l’étranger, il est bon de savoir à quoi vous devez faire attention.

Chapter 1

À quoi devez-vous penser avant de développer votre entreprise à l'étranger ?

Si votre stock est moins cher, il peut aussi être de moindre qualité.

Un stock de qualité inférieure peut entraîner des retours de marchandises, ce qui peut coûter une fortune à une entreprise. Évaluez l'équilibre entre les fournisseurs bon marché et la satisfaction de vos clients. Faites également attention au taux de change !

 

Êtes-vous assez renseigné sur la culture et le pays dans lequel vous souhaitez vous développer ?

Chaque pays est un marché cible différent : ce qui fonctionne pour vous en France peut ne fonctionner aussi bien à l'étranger. Assurez-vous de faire des recherches poussées sur les cultures et les croyances, surtout si vous planifier beaucoup d’opérations marketing. La dernière chose que vous souhaitez, c'est d’offenser votre public cible.

 

Y a-t-il déjà des concurrents sur place ?

Si vos concurrents sont déjà présents sur ce marché, ce pourrait être un signe positif qu'il y a déjà une demande pour votre service ou produit sur celui-ci. Vous devriez profiter de l'occasion pour réaliser une étude de marché sur vos concurrents et adapter votre stratégie afin de vous différencier d'eux afin de devenir le leader sur votre marché.  

 

Se développer à l'international va souvent de pair avec voyager à l'étranger.

Cela va de l'étude de marché à la rencontre avec les partenaires et aux voyages continus pour suivre le développement de l’entreprise. Bien sûr, beaucoup de choses peuvent se faire à distance, mais pour établir des relations personnelles solides et surmonter le travail dans des fuseaux horaires différents, il faut souvent se mettre soi-même en première ligne. Tenez compte des frais de déplacement supplémentaires et du temps que vous devrez y consacrer.

 

Y aura-t-il des barrières linguistiques ?

Avez-vous besoin d'engager un traducteur pour piloter les tâches quotidiennes ? Ou aurez-vous besoin d'aide avec des contrats s'ils sont dans une langue étrangère ? Il s'agit d'un autre coût supplémentaire que vous n'avez peut-être pas envisagé. Vous devrez peut-être même embaucher du personnel bilingue s'ils traitent avec vos clients en plus de communiquer avec vous.

 

Votre service juridique est-il prêt à exercer en droit international pour s'assurer de votre conformité ?

Les lois peuvent varier considérablement d'un pays à l'autre, vous devrez vous assurer que vos contrats sont à la hauteur, ce qui peut nécessiter l'embauche d'une nouvelle aide juridique. Vous devez penser non seulement aux lois commerciales, mais aussi aux lois concernant vos employés et leurs droits.

Chapter 1

Quels sont les pays les plus sûrs pour se développer ?

Forbes a déjà dressé une liste des principaux pays avec lesquels faire des affaires, les dix premiers sont :

  • Royaume-Uni
  • Suède
  • Hong-Kong
  • Pays-Bas
  • Nouvelle-Zélande
  • Canada
  • Danemark
  • Singapour
  • Australie
  • Suisse
image commerce international

Bien qu'il y ait des pays qui sont considérés comme plus fiables pour le commerce international, il y a toujours des risques lorsqu'on se développe à l’étranger.

Il existe des variations dans la manière dont les entreprises mènent leurs activités au quotidien : le marché français étant relativement standardisé. Cependant, regardez au-delà de vos frontières et les entreprises peuvent s'attendre à devoir faire face à toute une série de réglementations et de normes comptables différentes, ainsi qu'à des barrières linguistiques.

Une entreprise qui souhaite se développer à l'échelle internationale devrait tenir compte de trois grandes catégories de risques :

- risque commercial : non-paiement, insolvabilité, litiges contractuels, retards de paiement, droits de propriété intellectuelle (DPI), marque et réputation.

- risque politique : changement de gouvernement, guerre, émeutes, terrorisme, conflits frontaliers, modification des lois.

- risque pays : taux de change, inflation élevée, manque de devises.

Cela signifie que vérifier la solvabilité des clients et des fournisseurs est absolument vitale pour s’assurer de l'existence de l'entreprise et de l'exactitude des informations qu'ils ont fournies. Vous pouvez voir la rapidité avec laquelle l'entreprise paie ses factures et l'état de sa trésorerie. Il est également crucial de vérifier que les résultats financiers présentés sont conformes à la réglementation locale pour faire preuve de diligence raisonnable.

Grâce à ces informations, les entreprises peuvent établir des conditions d'engagement raisonnables avec leurs clients potentiels, notamment une marge de crédit, un paiement anticipé ou des délais de paiement plus courts.

Chapter 1

Comment protéger votre entreprise

Que vous vous développiez votre entreprise à l’international ou non, les risques commerciaux demeurent, sinon augmentent, lorsque vous faites des affaires en B2B.

Vous devriez toujours faire preuve de diligence raisonnable afin d'atténuer les risques autant que possible lorsque vous traitez avec d'autres entreprises.

 

En utilisant des rapports de solvabilité de l'entreprise

La bonne nouvelle, c'est que les fournisseurs d'information (tels que Creditsafe) ont élargi la portée des rapports à faible coût, afin que les entreprises tricolores qui se développent à l’étranger disposent d'informations sur les entreprises du monde entier.

Qu’ils soient locaux ou internationaux, les rapports de solvabilité recoupent et présentent les informations de l'entreprise dans un format intelligible. Cela facilite grandement la vie des dirigeants et credit managers, qui peuvent ainsi analyser rapidement le risque de facturer telle ou telle entreprise étrangère. Avant de signer un contrat avec un potentiel partenaire, une entreprise peut utiliser les rapports de solvabilité pour vérifier que celui-ci est solvable et qu'il ne fait pas partie d'un groupe dont la maison-mère est défaillante.

Les rapports Creditsafe vous permettent également de surveiller les entreprises de votre écosystème à l'échelle internationale : vous serez alerté de tout changement dans leur note et limite de crédit. Ainsi, vous avez une référence pour savoir si ces entreprises sont assez sûres pour devenir vos clientes, fournisseurs ou partenaires.  

 

En ayant recours au recouvrement de créances à l'étranger

Bien que vous preniez toutes les précautions nécessaires, il vous sera peut-être difficile de recouvrer une créance d'une entreprise avec laquelle vous avez fait affaire. Même en France, le recouvrement de créances peut être un processus complexe, difficile et prolongé, de sorte que l'inclusion d'une clause attributive de juridiction dans les contrats garantit que les deux parties conviennent d'appliquer la loi française et que les tribunaux français sont compétents en cas de litige lors de transactions à l'étranger. Une version papier des contrats est également importante pour prouver les allégations, en particulier lorsque la preuve électronique n'est pas admissible.

Il y a certains processus à connaître qui peuvent aider les entreprises à récupérer l'argent, tels que la procédure européenne d'injonction de payer (EOPP), la procédure européenne de règlement des petits litiges (ESCP) et le titre exécutoire européen (EEO). Ces processus ne sont pas 100% infaillible : il demeure donc logique d'effectuer des vérifications de solvabilité rigoureuses avant de conclure toute transaction commerciale.

Si vous avez besoin de conseils sur le recouvrement d'une créance, en France ou à l'étranger, le service de recouvrement de Creditsafe peut vous aider à obtenir l'argent qui vous est dû. Pour en savoir plus sur le service de recouvrement de créances, cliquez ici.

 

En utilisant vos connaissances de manière stratégique

Les entreprises qui font leurs premiers pas à l'international réduiront leur exposition au risque en étant aussi bien informées que possible sur les clients et les fournisseurs avec lesquels elles traitent. Une vérification de la solvabilité de chaque entreprise avant d'entamer une relation avec elle peut réduire considérablement le risque encouru.

Partagez cet article ou laissez un commentaire !