Les Directions Achats face à la crise

Les Directions Achats face à la crise

Incertitude économique, changement des habitudes de consommation, confinement...

La crise s’est installée dans le quotidien des entreprises. Incertitude économique, changement des habitudes de consommation, confinements à répétition, interdictions aléatoires d’exercer son activité…

Difficile de prédire l’avenir et d’avancer avec sérénité. Certaines entreprises tirent leur épingle du jeu, d’autres tirent le rideau. Par conséquent, la prudence est de mise et les relations que nous entretenons avec nos clients, nos partenaires et bien entendu, nos fournisseurs s’en retrouvent chamboulées.

C’est la raison pour laquelle la gestion du risque fournisseurs, aujourd’hui plus qu’hier, s’inscrit au cœur de la stratégie de la Direction Achats.

Améliorez la performance générale du département achat en anticipant les risques

Votre fournisseur est-il fiable ?

Un fournisseur qui ne respecte pas ses engagements avec ses partenaires peut mettre en péril l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement : retards de livraison, incapacité d’honorer une commande… Le premier domino s’effondre et vous en subissez les conséquences.

Il existe différentes façons d’anticiper ce type de défaillance.

Comment ?

Par exemple, en analysant ses comportements de paiement. Une entreprise qui cumule les impayés et ne respectent pas les délais de règlement de ses fournisseurs s’expose à plusieurs risques :

  • Ne pas être livré.
  • Voir ses contrats être suspendus ou cassés.
  • Être traîné en justice par des fournisseurs mécontents.

Cet indicateur est donc à surveiller de très près.

Autre information à ne pas prendre à la légère : le risque de procédure collective.

Si votre fournisseur tombe en redressement judiciaire (et qu’il ne vous a pas prévenu), le flux d’approvisionnement risque d’être perturbé ou plus grave, interrompu du jour au lendemain.

Il est donc important de veiller à la bonne santé de votre fournisseur, en vous référant à l’évolution de sa note de solvabilité et en consultant la liste des annonces publiées au Journal Officiel. (Des informations que vous trouverez dans les rapports de solvabilité Creditsafe).

Optimisez le sourcing achat (et effectuez un suivi efficace de vos fournisseurs)

Chiffre d’affaires, bénéfice, présence sur un territoire donné, effectifs… Autant d’informations primordiales à prendre en compte quand il s’agit de choisir (ou de confirmer) un fournisseur.

Prenons un exemple :

Vous avez passé un contrat avec une entreprise qui conçoit et vous fournit des GPS, que vous livrez ensuite à votre client final, un constructeur automobile.

Une sortie de crise se profile et la demande de véhicules double en l’espace de trois mois. Malheureusement, votre fournisseur n’a pas la capacité d’absorber ce surcroît d’activité.

Résultat : en l’absence d’une quantité suffisante de GPS, votre client ne peut honorer la moitié de ses commandes et vous perdez en crédibilité.

Un incident qui aurait pu être anticipé si vous aviez en votre possession l’ensemble des indicateurs et des informations économiques relatifs à votre fournisseur. (Ainsi que leur mise à jour régulière). 

Assurez une veille économique du marché

La veille économique constitue l’une des missions de la Direction Achats. En contexte de crise, elle se doit d’être renforcée.

Votre fournisseur opère-t-il dans un secteur d’activité risqué ?

La zone géographique dans laquelle il exerce est-elle à risque ?

Des questions auxquelles vous vous devez de répondre, toujours dans l’optique d’anticiper le risque fournisseurs.

Imaginons que l’un de vos principaux fournisseurs opère dans un secteur durement impacté par la crise actuelle. Afin de survivre à cette épreuve, il n’a d’autre possibilité que d’accepter une offre d’achat émise par l’un de ses concurrents, plus solide financièrement.

Le repreneur prend alors la décision de délocaliser l’activité ou de rompre le contrat qui vous unissait à l’ancienne entité. Vous n’avez pas pu anticiper et vous vous retrouvez pris au dépourvu, avec toutes les conséquences que cela engendre sur votre propre activité.

Le risque zéro n'existe pas

Mais l’on peut le minimiser et parfois, le détecter.

Dans cette optique, Creditsafe vous accompagne dans votre prise de décision.

Comment ?

En mettant à votre disposition des dizaines d’informations et d’indicateurs détaillés qui vous aideront à limiter le risque de défaillance de vos fournisseurs actuels et futurs.