Scores, limites & disponibilité des données | Creditsafe

Scores, limites & disponibilité des données mondiales Creditsafe

Introduction

En ces temps sans précédent, la crise sanitaire et économique liée au coronavirus est un défi qui s'annonce des plus difficiles à relever. Même si nos lieux de travail ont changé, notre engagement envers nos clients est resté intact. Nous souhaitons rassurer nos clients : nous continuerons à vous accompagner et à vous soutenir de toutes les manières possibles.

En tant que leader mondial de l'information d'entreprise, nous sommes fiers de fournir des informations financières et commerciales de premier ordre, précises et en temps réel sur les risques liés à vos clients et à vos fournisseurs. Nous vous informons ici des mesures que nous mettons en œuvre pour que vous puissiez continuer à bénéficier de la même qualité de service et de la même fiabilité de données que vous nous connaissez.

Nos scores et avis de limite

Scores & Limits

La situation à laquelle nous sommes tous confrontés continuera à nous affecter de différentes façons. Cette période est et sera difficile pour de nombreuses entreprises : c'est pourquoi notre ambition est d'aider le plus grand nombre possible de nos clients à retrouver la stabilité, reprendre le contrôle et retrouver une vue d'ensemble.

Nos cartes de scores sont des outils performants et un socle pour de nombreuses décisions de crédit. Il nous est donc indispensable de continuer à maintenir des scores qui soient prédictifs.

Nous analysons les évolutions et les changements de chaque marché au niveau mondial, et surveillons soigneusement nos évaluations. Sur la base des validations de nos cartes de scores et des précédentes crises, les classes de risque de faible à élevé sont restées stables. Cela signifie qu'une entreprise présentant une note élevée, disposera toujours d’un risque plus faible qu'une entreprise présentant une note plus basse. Cependant, le risque correspondant à chaque note a augmenté, s’éloignant des prévisions, et les évaluations sous-valorisent donc le risque.

Selon nos expériences passées et nos analyses, nous présumons que nos cartes de scores conserveront les classes de risques allant de « faible » à « élevé ». Toutefois, la situation actuelle montre que le risque augmentera très probablement. Nous croyons fermement à l'importance de fournir des cartes de scores statistiques qui soient basés sur des faits, des données historiques et leur modélisation. Nous privilégions cette approche pour garantir la stabilité et la pertinence de nos évaluations.

Nos mesures actuelles comprennent :

  1. La non-modification de nos cartes de scores, de nos notes ni de nos avis de limites. Nous continuons à suivre attentivement l'évolution de la conjoncture et nous procéderons, si et quand cela sera possible, à tout ajustement nécessaire. Le manque de données à l’heure actuelle rend difficile les réévaluations, et une modification manuelle des notes serait nuisible au classement du risque au sein des cartes de scores.

  2. Nous aurons, pour des cas précis, la possibilité de modifier une évaluation si de nouvelles informations nous sont disponibles. Ces modifications seront réalisées avec précaution et uniquement sur la base d'informations factuelles et tangibles.

  3. Nous suggérons à nos clients d'ajuster leur politique de gestion des risques à cette nouvelle situation. Nous présumons que nos scores sous-évalueront le risque à venir, c'est pourquoi il est donc important que nos utilisateurs prennent en considération dans leurs politiques internes le contexte économique au sein de leurs différents secteurs d'activité, leur degré d’exposition et la connaissance des mesures de soutien des gouvernements et pouvoirs publics qui leur seraient applicables.

  4. Nous continuerons à être proactifs en maintenant et entretenant un dialogue ouvert avec nos clients et en leur apportant soutien et conseils. Nous invitons nos clients à nous contacter, si nous pouvons les aider de quelque manière que ce soit. Nous vivons et traversons cette période inédite ensemble. 

Pour résumer :

Nous présumons que nos cartes de scores continueront à classer le risque de faible à élevé, et évaluons actuellement l'extension et le niveau de risque. Il est plus que probable que les scores sous-évaluent le risque, et nous invitons nos clients à ajuster leurs politiques en fonction.

Les mesures des gouvernements et des pouvoirs publics à travers le monde auront un impact positif sur les entreprises. Il est cependant encore trop tôt pour en valider l’efficacité, et nous recommandons à nos clients de continuer à s'appuyer sur les informations que nous leur fournissons et de réaliser les ajustements nécessaires et qui leurs seraient appropriés. 

Nous continuerons à surveiller la situation de très près et si des évolutions se révèlent nécessaires, nous nous y adapterons et nous nous assurerons de les communiquer à nos clients. Cela ne peut être réalisé à l'heure actuelle - tout en maintenant la prédictibilité du risque, car il n'y a pas suffisamment de données empiriques disponibles pour procéder à des analyses statistiques et prendre des décisions pertinentes.

Il est important noter que bien que nos modèles de notation seront ajustés au cas par cas, nous collectons et agrégeons également des données de facturation et des données historiques pour analyser le comportement de paiement des entreprises au niveau sectoriel, local et mondial.

Le score de comportement de paiement est un indicateur clé dans la gestion du cycle client. Au-delà du comportement de paiement des clients, il permet de piloter le DSO, prioriser les actions de relances et met en évidence votre position fournisseur.

Nous avons également renforcé la surveillance des médias locaux dans chaque pays afin d'identifier et d'évaluer la couverture médiatique négative des entreprises.

Nos données en toute transparence

Les données sont au cœur de notre métier. Nous collectons, structurons et agrégeons chaque jour des millions de lignes de données provenant de centaines de sources au niveau local et mondial pour construire et maintenir la plus grande base de données d’informations d'entreprise.

 

La collecte et le traitement de ces données imposent quotidiennement une intervention humaine et technique, et le contexte actuel ralentit (voire rend inaccessible) l’accès et la mise à jour des données essentielles au risque de crédit. La fermeture des tribunaux de commerce et des registres locaux affectent inévitablement le volume des données et la fréquence à laquelle nous les recevons.

Tribunaux locaux

Certains tribunaux sont dans l'incapacité de fonctionner en raison du confinement. De ce fait, l’accès aux données issues des jugements, des poursuites, du suivi privilège, des données sur la faillite et l'insolvabilité peuvent être retardées dans certains pays. Cependant, les données relatives aux jugements commerciaux ne proviennent généralement pas d'un seul tribunal, ainsi, nous continuons de recevoir la majorité des données dans la plupart des pays.

Organismes locaux

Un ralentissement des renseignements reçus des organismes locaux indique que les entreprises ont du mal à déposer leurs déclarations officielles dans les délais et que certaines administrations fonctionnent avec un niveau de ressources réduit. Certains organismes permettent aux sociétés de prolonger leur date de dépôt, ce qui peut entraîner des retards dans la mise à jour des rapports financiers de certaines sociétés.

Il est important de souligner que si les informations ne sont pas fournies par les organismes locaux et/ou les tribunaux, aucun autre fournisseur de renseignements de crédit ne sera en capacité de collecter ces données. Cependant, nous traitons des données de sources diverses et variées y compris le traitement des factures émises par nos clients, ce qui nous permet de détecter et d’analyser l’activité des entreprises sur les différents secteurs d’activité au niveau local et mondial. Nous suivons attentivement ces données et assurons que nos clients seront avertis de tout risque potentiel le plus tôt possible.

Alors que la situation économique se complexifie au niveau mondial, nous surveillons avec beaucoup d'attention l’approvisionnement de données. Une vue plus détaillée des éventuelles interruptions de transmission de données par pays est disponible ci-dessous.

Mesures spécifiques pour la France

  1. Nos data scientists et experts scoring France analysent continuellement les conséquences micro-économiques du virus sur l’activité, ce qui leur a permis de produire un nouveau score : l'Indicateur d'exposition Crise 2020

  2. Nos équipes de data sourcing France multiplient actuellement la collecte et l'intégration de sources privées pour palier au ralentissement voire l'arrêt des sources publiques.

  3. Pour leurs tiers opérant dans les activités identifiées à ce jour comme les plus impactées par le confinement, nous recommandons à nos clients de s’appuyer davantage sur la data issue des sources privées au sein des rapports Creditsafe, notamment les informations et comportements de paiement (DBT), les analyses des impayés issus de tiers spécialisés, les journaux d'annonces légales (Bodacc/JAL) comme la couverture médiatique des entreprises.

Disponibilité actuelle des données

Nous invitons nos clients à consulter ci-dessous l'état actuel de la disponibilité des données par pays.

Royaume-Uni

Données de l'état civil - Actuellement, aucun retard ou aucune fermeture n'a encore été signalé à l’administration locale. Cependant, nous surveillons quotidiennement la situation pour détecter tout changement. En raison de la fermeture de certaines entreprises, il est probable qu'il y aura, désormais et dans un avenir proche, moins de déclarations publiées par l’organisme local. Toutefois, le registre des sociétés repose en grande partie sur les dépôts électroniques et ne s'attend donc pas à une forte réduction des volumes.

Données défavorables – Actuellement, les tribunaux ralentissent et le nombre d’audience diminue. Nous recevons toujours des informations sur les jugements, car la majorité des jugements sont désormais déposés en ligne. À ce stade, les seules réductions attendues sont basées sur les demandeurs qui déposent les jugements, plutôt que sur les tribunaux qui les traitent. 

 

Liens utiles :

Coronavirus guidance for Companies House customers, employees and suppliers.

COVID-19: guidance for employees, employers and businesses.

Belgique

Données de l'état civil - Aucun retard ou aucune fermeture n'a encore été signalé à l’administration locale. Cependant, nous surveillons quotidiennement la situation pour détecter tout changement. En raison de la fermeture de certaines entreprises, il est probable qu'il y aura, désormais et dans un avenir proche, moins de déclarations publiées par l’organisme local.

Données défavorables - La plupart des tribunaux sont désormais fermés, par conséquent seules les affaires urgentes seront traitées. Nous nous attendons à recevoir un volume moins important de données défavorables au cours de cette période.
 

Liens utiles :

Support measures and News Regarding Coronavirus.

Ten measures to support companies and the self-employed after COVID-19.

France

Données de l'état civil - La transmission des données de l'INSEE est ralentie en raison de la diminution du nombre de déclarations. On s'attend également à des retards dans le traitement des données par l'organisme local. Pendant cette période, aucune donnée financière n'est fournie par le flux de données open source de l'INPI. Au cours de la semaine dernière, il y a également eu une réduction de la transmission des données financières que nous recevons par d'autres sources officielles comme Infogreffe.

Données défavorables - La plupart des tribunaux sont maintenant fermés, par conséquent, seuls les cas urgents seront traités. Nous nous attendons à un volume plus faible de données défavorables au cours de cette période. Nous avons également observé une réduction des annonces dans le journal officiel au cours de la semaine dernière. Actuellement, il n'y a pas de retard sur les données officielles de Bodacc, bien que la transmission de ces données ait été lente de manière générale et indépendamment de cela.

 

Liens utiles :  https://www.creditsafe.com/fr/fr/blog/entrepreneuriat/mesures-gouvernement-reponse-covid-19-que-retenir.html

République d'Irlande

Données de l'état civil - Aucun retard ou aucune fermeture n'a encore été signalé à l’administration locale. Cependant, nous surveillons quotidiennement la situation pour détecter tout changement. En raison de la fermeture de certaines entreprises, il est probable qu'il y aura, désormais et dans un avenir proche, moins de déclarations publiées par l’organisme local.

Données défavorables - Nous avons constaté un retard et un ralentissement dans le nombre de notification reçus par les entreprises dans la Gazette en Irlande. Nous nous attendons à recevoir un volume moins important de données défavorables dans les semaines à venir.
 

Liens utiles :

Revenue announce measures to assist SMEs experiencing cashflow difficulties arising from COVID-19.

Government supports for COVID-19 impacted businesses.

Danemark

Données de l'état civil - Délais prévus par l’organisme concernant la soumission et le traitement des données financières ainsi que d’autres informations. Nous avons reçu de faibles volumes de données financières de la part de l’organisme local en raison de la situation COVID-19.

Données défavorables - Aucun retard ou aucune fermeture n'a encore été signalé. Nous surveillons la situation quotidiennement et nous n’avons observé aucune réduction des volumes données.


Liens utiles :

Registry Coronavirus Notifications.

Coronavirus / COVID-19 in Denmark.

Allemagne

Données de l'état civil : Aucun retard ou aucune fermeture n'a encore été signalé à l’administration locale. Cependant, nous surveillons quotidiennement la situation pour détecter tout changement. En raison de la fermeture de certaines entreprises, il est probable qu'il y aura, désormais et dans un avenir proche, moins de déclarations publiées par l’organisme local.

Données défavorables - La plupart des tribunaux sont désormais fermés, par conséquent seuls les cas urgents seront traités. Nous nous attendons à un volume moins important de données défavorables pendant cette période. Il y a également un potentiel changement dans la procédure d'insolvabilité en Allemagne, dont les détails sont fournis ci-dessous.
 

Liens utiles :

Bankruptcy filing for companies damaged by the corona epidemic.

Effects of the coronavirus: information and support for businesses.

Italie

Données de l'état civil : Aucun retard ou aucune fermeture n'a encore été signalé à l’administration locale. Cependant, nous surveillons quotidiennement la situation pour détecter tout changement. En raison de la fermeture de certaines entreprises, il est probable qu'il y aura, désormais et dans un avenir proche, moins de déclarations publiées par l’organisme local. Le gouvernement italien envisage de prolonger la période actuelle de 180 jours pour la publication des comptes, bien qu'aucune information officielle à ce sujet n'ait encore été publiée.

Données défavorables - Infocamere, l’organisme local, nous a conseillé de nous préparer à une diminution des déclarations de protestations et d'insolvabilité pour le moment.

 

Liens utiles :

Italian NPLs and UTPs: Conversion into tax credits of Deferred Tax Assets. associated with tax losses carried forward and other deferred deductions.

Official MEF News regarding Coronavirus

Norvège

Données de l'état civil : Aucun retard ou aucune fermeture n'a encore été signalé à l’administration locale. Cependant, nous surveillons quotidiennement la situation pour détecter tout changement. En raison de la fermeture de certaines entreprises, il est probable qu'il y aura, désormais et dans un avenir proche, moins de déclarations publiées par l’organisme local.

Données défavorables - Aucun retard ou aucune fermeture n'a encore été signalé. Nous surveillons la situation quotidiennement et nous n’avons observé aucune réduction des volumes données.

 

Liens utiles :

Coronavirus disease - information.

Economic measures in Norway in response to COVID-19.

Etats-Unis

Données de l'état civil : Aucun retard ou aucune fermeture n'a encore été signalé à l’administration locale. Cependant, nous surveillons quotidiennement la situation pour détecter tout changement. En raison de la fermeture de certaines entreprises, il est probable qu'il y aura, désormais et dans un avenir proche, moins de déclarations publiées par l’organisme local.

Données défavorables - Actuellement, certains tribunaux sont fermés à travers les États-Unis, ce qui affectera la poursuite des procédures et les dépôts de jugements dans certains États. À l'heure actuelle, il n'y a pas de fermeture de tribunaux de faillite : ce service devrait donc rester relativement inchangé.

 

Liens utiles :

Coronavirus: Resources, Updates, and What You Should Know.

Pays-Bas

Données de l'état civil : Aucun retard ou aucune fermeture n'a encore été signalé à l’administration locale. Cependant, nous surveillons quotidiennement la situation pour détecter tout changement. En raison de la fermeture de certaines entreprises, il est probable qu'il y aura, désormais et dans un avenir proche, moins de déclarations publiées par l’organisme local.

Données défavorables - Le registre local des faillites est actuellement fermé jusqu'au 06/04/2020. La plupart des tribunaux sont maintenant fermés, par conséquent, seuls les cas urgents seront traités. Nous nous attendons à un volume plus faible de données défavorables au cours de cette période.
 

Liens utiles :

The coronavirus: you should know this.

The coronavirus and your company: government measures to help businesses.

Suède

Données de l'état civil : Aucun retard ou aucune fermeture n'a encore été signalé à l’administration locale. Cependant, nous surveillons quotidiennement la situation pour détecter tout changement. En raison de la fermeture de certaines entreprises, il est probable qu'il y aura, désormais et dans un avenir proche, moins de déclarations publié par l’organisme local.

Données défavorables - Aucun retard ou aucune fermeture n'a encore été signalé. Nous surveillons la situation quotidiennement et nous n’avons observé aucune réduction des volumes données.
 

Liens utiles :

Coronavirus's impact on delay fees.

The Government’s work in response to the virus responsible for COVID-19.

Nos conseils pour plus de protection

Nous recommandons actuellement à nos clients de prendre des mesures supplémentaires pour s'assurer qu'ils ne sont pas exposés à des risques accrus et de continuer, s’ils le peuvent, à accorder des crédits dans la mesure du possible.

Les entreprises sont invitées à revoir leur politique interne concernant la gestion des risques de crédit et à l’adapter si nécessaire. Par précaution, nous conseillons aux entreprises d'ajuster le score minimum nécessaire à l’approbation d’un client. Par exemple, si les clients ayant un score de C sont généralement acceptés, nous recommandons d'ajuster le seuil minimum jusqu'à ce que l'économie soit à nouveau stable.

Nous invitons également les entreprises à continuer de surveiller rigoureusement leurs clients et fournisseurs afin d’identifier ceux qui appartiennent à des secteurs à haut risque. Il est également important de revoir et de prendre en considération les politiques gouvernementales car nous constatons un soutien sans précédent de la part des gouvernements locaux pour aider les entreprises en ces temps difficiles.

Les entreprises s'inquiétant du risque de crédit peuvent s'adresser à un membre de notre équipe pour obtenir des informations sur les sujets abordés dans ce document. Veuillez nous contacter au 03 74 09 66 59 ou par e-mail à [email protected] . Notre équipe d'experts est à votre disposition pour vous aider de quelque manière que ce soit.